Le plagiat à l’ÉTS : toujours TOLÉRANCE ZÉRO

Auteur : Secrétariat à la gouvernance
Contenu : Information générale
Public cible : Toute la communauté

Le Comité de discipline institutionnel a entendu le 14 octobre dernier ces premiers cas d’infractions en matière de plagiat, fraude et autres infractions de nature académique similaires découlant du Règlement sur les infractions de nature académique de l’ÉTS.

Le Comité de discipline a traité 16 allégations de plagiat et de fraude portées à son attention et a prononcé les sanctions suivantes :

  • 11 étudiants au baccalauréat en génie ayant eu dans leur poche lors d’un examen final un cellulaire, ont été trouvé coupables selon l’article 9 de la Directive relative aux examens finaux qui prévoit : « Tout appareil électronique permettant de récupérer, mémoriser ou de communiquer des informations (de manière non limitative : lecteurs de musique, téléavertisseurs, cellulaires, téléphones intelligents, assistance numérique personnelle, montres intelligentes, lunettes intelligentes, tablettes électroniques et ordinateurs portables) est interdit dans la salle d’examens, sauf instruction explicite à l’effet contraire dans les consignes inscrites sur la page de garde de l’examen »9 étudiants ont reçu la sanction « échec au cours », 1 étudiant a reçu la sanction « échec à l’examen » et 1 étudiant a reçu une réprimande écrite;
  • 1 étudiant au baccalauréat en génie a été trouvé coupable de l’accusation de ne pas avoir remis au surveillant son questionnaire d’examen, le(s) cahier(s) d’examen ou de réponses et toute autre documentation fournie dans le cadre de l’examen, sauf instruction explicite à l’effet contraire dans les consignes inscrites sur la page de garde de l’examen contrevenant aux dispositions de la Directive relative aux examens finaux de l’ÉTS […]. L’étudiant a reçu la sanction « échec au cours »;
  • 3 étudiants à la maîtrise en génie ont été trouvé coupables de plagiat pour avoir, relativement à un travail, utilisé dans le cadre d’une activité d’évaluation ou d’une activité pédagogique, totalement ou partiellement l’œuvre d’autrui ou des passages tirés de celle-ci, sur quelque support que ce soit, en se l’appropriant ou en omettant d’en indiquer la référence et de faire les citations appropriées conformément aux règles applicables. Les étudiants ont reçu la sanction« échec au cours »;
  • 1 étudiant au baccalauréat en génie a été trouvé coupable de l’accusation d’avoir eu en sa possession ou utilisé pendant une activité d’évaluation tout document ou matériel non autorisé contrevenant aux dispositions du Règlement sur les infractions de nature académique de l’ÉTS. L’étudiant a reçu la sanction « échec au cours »;

Nous vous encourageons à prendre connaissance du Règlement sur les infractions de nature académique de l’ÉTS, de même qu’à la Directive relative aux examens finaux (documents officiels disponibles en ligne).

L’École applique une politique de tolérance ZÉRO relativement aux actes de plagiat, de fraude ou à l’égard de toute autre infraction de nature académique similaire.

Pour en apprendre plus sur les règles à respecter, vous pouvez également consulter les pages de notre site Internet « Citer pas plagier » (étudiants de premier cycle et étudiants des cycles supérieurs).

Secrétariat à la gouvernance